Superbe manifestation équestre Chez Bernard et Monique LESAGE, à VERQUIGNEUL, en compagnie des meilleurs Cavaliers Internationaux , ce Dimanche 2 Avril 2017 pour le Prix du Conseil DEPARTEMENTAL.

 


Située à VERQUIGNEUL , dans le triangle Béthune – Verquin – Labourse,
l’Écurie de la Loisne bénéficie d’un accès direct à l’autoroute A26 (Paris-Calais) par la N41, et se situe à quelques minutes de Béthune et de sa gare TGV.
La proximité du Parc de Loisirs de la Loisne, de l’étang de Verquigneul et de l’ancien terril n°46 aménagé en parc paysagé ainsi que les espaces boisés et chemins de promenade qui l’entourent en font un endroit agréable, propice au bien-être de tous, chevaux et cavaliers.

Organisant depuis de nombreuses années des concours et évènements équestres, l’Association Sportive Équestre du Parc de la Loisne s’est en outre attachée à améliorer ses accès directs et ses capacités d’accueil des véhicules, notamment les véhicules de transports de chevaux qui bénéficient d’un parking spécialement conçu pour leur stationnement et offrant tout le confort et la sécurité nécessaires aux chevaux et aux participants.

 

Organisation de Concours Régionaux, Nationaux et Internationaux

Résolument tournée vers la promotion du cheval et des sports équestres, l’Association Sportive Équestre du Parc de la Loisne, forte de son expérience et de son
professionnalisme, organise depuis déjà de nombreuses années des manifestations et concours officiels de dimensions régionales et nationales.

Grâce à la qualité de ses prestations, le sérieux et le professionnalisme de l’équipe organisatrice, ces manifestations ont permis d’accroître la notoriété de l’A.S.E. Parc
de la Loisne auprès des professionnels du cheval et du grand public, qui se déplacent de plus en plus nombreux.
L’A.S.E. Parcde la Loisne concentre son action sur l’organisation de concours régionaux et nationaux, dont de nombreux CSO et la Finale Régionale des AM et PRO, a
fin de revaloriser l’élevage local, et de préparer les cavaliers de la Région Hauts-de-France à progresser jusqu’au plus haut niveau.

Les concours attirent plusieurs centaines de cavaliers à chaque concours, ainsi qu’un public venant de toute la France et des pays limitrophes (Belgique, Grande Bretagne,…). Ce public génère une économie induite : restaurants, hôtels,..

No tags for this post.

Forum Éducation et Culture à la base Départementale du Parc d’ Olhain avec les Structures Culturelles et les Équipes Pédagogiques des Collèges dans la perspective d’un partenariat au bénéfice des collégiens du Territoire.

Une Collaboration étroite avec Le Département a été démontrée.

No tags for this post.

Superbe grand prix de LILLERS, avec la pluie et un parcours relativement difficile.

Toutes mes félicitations aux coureurs, aux organisateurs et bravo au vainqueur.


GP Lillers 2017

 

 

Le Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini est une course cycliste disputée à Lillers dans le Pas-de-Calais. Créé en 1964, c’était une épreuve amateur jusqu’en 1995. Il fait partie de l’UCI Europe Tour depuis 2005, en catégorie 1.2

Thomas Boudat (Direct Energie) a remporté au sprint ce dimanche la 52e édition du Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini (1.2), disputée dans le Pas-de-Calais. Il a devancé au sprint Yannis Yssaad (Armée de Terre) et Justin Jules (WB-Veranclassic-Aqua Protect).
Thomas Boudat succède à Stijn Steels (Sport Vlaanderen-Baloise) au palmarès.

Lire la suite : http://www.directvelo.com/actualite/56560/grand-prix-de-lillers-classement

Par JEAN-CHARLES DANCERELLE
Le 5 mars 2017, 18:43

Thomas Boudat (Direct Energie) a remporté, ce dimanche, la 52e édition du Grand Prix de Lillers-Souvenir Bruno Comini (1.2), disputée dans le Pas-de-Calais. Le sprinteur français s’est imposé devant ses compatriotes Yannis Yssaad (Armée de Terre) et Justin Jules (WB-Veranclassic-Aqua Protect).
Thomas Boudat a confié sa première réaction à DirectVelo, quelques minutes après l’arrivée, sans oublier d’évoquer sa non-sélection pour Paris-Nice et son retrait de la piste pour une durée indéterminée.

DirectVelo : Tu étais attendu pour la victoire ce dimanche…
Thomas Boudat : C’était une course très difficile. Nous avons toujours couru à contre-temps. Il a fallu chasser très souvent derrière les différentes échappées. La dernière fois, ça a été difficile de re-rentrer. J’ai dû vraiment me donner et du coup, il a fallu que je me refasse une petite santé avant le sprint. Mes coéquipiers ont fait un super boulot. Ils ont su me replacer jusqu’au bout et rentrer sur l’échappée (Stijn Steels a été repris à 6 kilomètres de l’arrivée, NDLR). Finalement, j’ai pu gagner au sprint.

Il y a quelques jours, tu étais à l’attaque sur les semi-Classiques flandriennes et aujourd’hui, tu te retrouves à gagner sur une Classe 2…
Je dois avouer avoir mal pris ma non-sélection pour Paris-Nice. J’espérais faire cette course. J’ai appris que je n’allais pas y être sélectionné après le Het Nieuwsblad. On m’a dit que j’allais courir ici à Lillers. Ça a été un gros coup sur le moment mais après, je me suis vite dit que c’était aussi une occasion de me montrer et de gagner une course. Toutes les victoires sont bonnes à prendre et j’avais vraiment à coeur de gagner et de montrer que j’étais en forme.

« PLUS ENVIE DE PERDRE AUTANT D’ÉNERGIE »

Cet été, tu avais annoncé vouloir arrêter la piste : tu ne reviendras pas sur ta décision ?
Non, j’arrête la piste, ça y est. Au début, je ne pensais pas que c’était un frein pour moi et d’ailleurs, tout le monde me donnait les exemples de Wiggins ou Cavendish. Peut-être que c’est possible pour quelques courses spécifiques comme des courses aux points, de temps en temps. Mais l’Omnium était vraiment trop difficile à préparer en parallèle de la route. Je perdais trop de temps sur la route lorsque je préparais des échéances sur la piste. Je pense que c’est jouable de faire les deux lorsque l’on dispute l’Américaine ou la course aux points, mais avec l’Omnium, il y a tellement de spécificités et de disciplines à travailler que c’était difficile de faire les deux à très haut niveau.

Tu reviendras quand même sur la piste un jour ?
Si on me rappelle et que l’on me propose quelque chose d’intéressant, oui. Mais je ne le ferai pas à n’importe quel prix. Je n’ai plus envie de perdre autant d’énergie que j’avais pu en perdre avant les J.O. J’ai déjà eu l’occasion d’en parler avec le sélectionneur national : Si j’y retourne, ce sera vraiment pour mon plaisir parce que j’aime la piste et non pas pour boucher des trous.

No tags for this post.

Formidable manifestation sportive à LAPUGNOY.

En effet le Jogging Club, sous la Présidence de Franck Houbart, Bernard Février comme Secrétaire et Sylviane Fachaux comme trésorière ont permis aux mille deux cents personnes présentes au TRAIL DES GIVRÉS de visiter une partie des superbes installations de la Commune, et respirer sur les parcours de 10 – 18 – 25 kms dans le bois ROQUELAURE et Le bois des DAMES.

Nous avons la chance d’avoir 390 hectares de bois à LAPUGNOY.

Félicitations aux organisateurs, aux participants, aux différents services de la Commune, aux Pompiers et Services divers. (Securité – accompagnants).

 


Toujours autant de givrés au trail punéen

 

 

trail des givree

 

Toujours autant de givrés au trail punéen

Pauline vient de franchir la ligne d’arrivée du 10 km. Le speaker s’approche d’elle, veut savoir comment ça s’est passé : «  C’est trop dur !  » N’empêche, comme beaucoup d’autres, elle a terminé la course.

Pour John Gadret, en revanche, pas de problème : le tout jeune retraité du cyclisme est arrivé en tête du 18 km «  sans (se) mettre dans le rouge  ». Vu les dénivelés du parcours, ça laisse songeur.

Qu’ils soient venus faire un chrono, entretenir leur forme ou tout simplement partager un moment entre copains, les coureurs peuvent compter sur les encouragements de la foule. «  Plus que 200 m !  », «  bravo !  », «  c’est presque fini !  » Parmi les spectateurs, un cycliste « s’inquiète » de ne pas voir arriver ses amis : «  Et mes copains, ils sont où ? Ils cueillent des champignons ?  » Vu que le trail traverse le bois des Dames, ça n’est pas impossible…

Un bon esprit résumé ainsi par John Gadret, qui semble prendre goût à ce genre d’épreuves : «  J’aime bien l’ambiance. Il y a des jeunes, des moins jeunes, tout le monde se parle.  » Enfin, quand le souffle n’est pas trop court…

Assemblée Générale de LORETTE Salle la Fontaine à LESTREM.
De nombreux gardes d’honneur présents ce Dimanche 12 Février 2017 en présence du PRESIDENT PROSCHE Zbygniew, du Maire HURLUS Jacques et RAYMOND GAQUERE et votre serviteur garde d’honneur lui-même.
Nous sommes 859 gardes pour LORETTE.
Nous essayons également de recruter des jeunes pour renforcer nos rangs.

AG de LORETTE 2017

No tags for this post.

Un vent de nouveautés sur l’Enduropale du Touquet Pas-de-Calais / Quaduro 2017!

Extraordinaire course du TOUQUET… l’enduropale, en présence de votre serviteur, Alain DELANNOY Michel Dagbert, Blandine Drain,Frédéric Frédéric Wallet, le Colonel Miaux, et l’ensemble des sapeurs pompiers mobilisés pour cet événement.

Alain DELANNOY 2017 pompier


Enduropale 2017 du Touquet : Victoire pour Martens

Le 42e Enduropale du Touquet s’est déroulé sous une météo difficiles avec du vent mais pas de pluie, sous une température de 6°C. Van Beveren, l’offciel Yamaha est favori. C’est le vainqueur depuis 3 ans

Le départ a été décalé de 900 m suite aux bâches d’eau et la ligne droite ne fera plus que 300 mètres. Deux vagues sont lâchées, une de 500 et une de 600 pilotes. et le circuit comprend pour la première fois des woups et une table.

 

LA COURSE

Damon Martens fait le holeshot et vire en tête au premier virage à Stella. Les favoris sont tous dans les 20 premiers au premier tour. Daymond Martens passe en tête ce premier tour et déjà rattrappe les derniers. Visiblement le tracé est moins rapide et plus difficile et les amateurs vont souffrir et peut être peser dans la course. Camille Chapelière prend d’ailleurs le commandement dans ce dédale de pilotes à l’arrêt. Mais Camille Chapelière chute dans le 2e tour en s’accrochant avec un attardé. Il repart, mais perd la tête.

Ce sont les Belges Ramon et Martens qui se positionnent aux commandes. Adrein Van Beveren reste en observation en 3e position. Richard Fura remonte sur le trio de tête; c’est le plus rapide actuellement. Chapelière pointe 25e. Potisek repasse au stand. Problèmes? Les deux belges commancent à creuser l’écart avec 16 secondes après 3 tours. Chapelière abandonne, moteur bloqué.

Après 4 tours, il ne sont plus que 5 dans la même minute. Martens (N°5 -Yamaha) et Ramon (N°11- Suzuki) pointent en tête; Fura (N°4-Honda) et Watel (N°8-Ktm) suibent à 7 secondes, alors que Van Beveren (N°111 -Yamha) laisse un peu filer et pointe à 42 secondes des leaders.

Les premiers ravitaillement ont lieu au 5e passage, et seul Martens et Van Beveren restent en piste. Par contre Steve Ramon passe attardé et sans lunette… Il est 11e et rentre au stand. Déjà de nombreux favoris sont hors jeu pour la victoire.

2eme heure de course

Martens et Van Beveren ravitaillent au 6e tour. Ils repartent sans encombre, mais il y a tout de même une minute entre les deux pilotes Yamaha. Derrière Fura pointe plus d’une minute derrière Adrien. Les écarts se creusent très vite et bon nombre de favoris ont disparu des écrans radar. Boog et Potissek sont à 5 min, Aubin à 6 min Ramon est 15e à 7 minutes…

Alors que Van Beveren baisse de rythme, Fura lui redouble d’énergie et se montre le plus vite dans cette deuxième heure. Il prend la 2e place, à seulement 42 sec de Martens, qui n’est plus aussi rapide. Tout est possible pour le pilote Honda qui étrenne une nouvelle moto, totalement stock.

A mi-course, Martens tient bon alors que Fura perd 30 sec dans ce tour et se retropuve sous la menace de Van Beveren. Il se passe quelque chose car Fura rentre au stand et laisse seul le pilote Yamaha à 1min 13 du leader.

3e heure de course

2e ravitaillement pour les deux pilotes Yamaha à 40 mn de l’arrivée. Adrien a repris 10 secondes dans le dernbier tour. Il reste 4 tours. Nicolas Aubin casse son embrayage et abandonne. Van Beveren reprend 20 secondes dans le tour suivant. Il reste un ravitaillement obligatoire aux deux pilotes Yamaha. Cela risque de se jouer dans le dernier tour. La jeunesse de Martens face à l’experience de Van Beveren. l’écart est tombé à 30 secondes…Il reste 2 tours  et la pluie fait son apparition…

A l’entame du dernier tour, il n’y a plus que 18 secondes d’écart. Il leur faut encore passer par les stands une dernière fois, sans ravitailler en essence, puisque ce n’est pas necessaire. ADrien change toutefois de lunettes au passage. Daymond semble faire un tour d’honneur et ne prend pas la mesure de l’ogre qui est à ses trousse… décontraction ou inconscience ? Il reste à peine 10 mn. Fura passe avec 5 min de retard, la trisième place est acquise si la mécanique tient.

Dernier tour magique, chaque pilote chute à son tour, l’écart tombe à 5 secondes, mais un nouvel accrochage d’Adrien avec un attardé laisse filer le Belge vers la victoire.; sa première à l’Enduropale. Yamaha remporte à nouveau l’épreuve et Martens remporte également le championnat des sables.

Daymond Martens a donc mené la course de bout en boût avec maitrise malgré son jeune age et met fin au règne de Van Beveren. Adrien termine finalement à 3 min en ayant trop exigé de son corps qui souffre dans le dernier tour. La moto a aussi eu du mal à repartir après sa chute dans le dernier tour. Troisième Fura signe enfin un podium au Touquet.


Enduropale Vintage

Cette course réservée aux motos d’avant 1990 a la victoire du Belge Sven Breugelmans au terme des deux manches de 30 minutes.. Ce pilote âgé de 38 ans a été Champion du monde MX3 en 2005, il roulait lors de cet Euduro sur une Honda.

Quaduro 2017

Jérémie Warnia, 30 ans, pilote Yamaha, remporte pour la 3ème année consécutive le Quaduro de l’Enduropale du Touquet.

Salle comble pour LE GALA DE L’HARMONIE de LAPUGNOY.

Une quarantaine de Musiciens au service des spectateurs se sont rassemblés à LAPUGNOY.

C’est un Bonheur de les écouter…

Le Brass BAND et l’harmonie rassemblées.

Un Bonheur pour les personnes présentes.

 

BRASS BAND harmonie LAPUGNOY 22-01 harmonie LAPUGNOY 22-01

Beaucoup de monde aux Vœux de ROBECQ.

Bravo à la Municipalité et aux Personnels Communaux.

 

Vœux de ROBECQ

Les aînés de BETHUNE s’amusent.

Les aînés de Béthune

Les aînés de Béthune s’amusent

C’est avec l’association C.F.A.Q.B. – À.S.A.L.I.A – Q.J.P. BETHUNE. Ils ont raison.

Concert du Nouvel an à BÉTHUNE.

Le DEPARTEMENT remet un Instrument à l’Harmonie dans sa politique d’accompagnement de la musique sur le territoire.

Une bonne Année à l’ensemble de l’harmonie et à tous les Musiciens du monde.

Concert du Nouvel an à BÉTHUNE

Concert du Nouvel an à BÉTHUNE

 

%d blogueurs aiment cette page :