button ecoute 2010Lettre écoute Juillet 2010

 

 

Une actualité riche d’actions et de réformes gouvernementales, parfois nécessaires, parfois illusoires et souvent malvenues, du moins déplacées, au regard de ce que vivent au quotidien nombre de nos concitoyens.

 Des drames humains sont régulièrement évoqués lors de mes permanences et à l’occasion de rencontres sur le terrain, au travers des missions qui m’ont été confiées par l’instance départementale.

La sociale, la dégradation du lien communautaire et familial, les situations de dépendance envers l’économie, la maladie, le vieillissement, sont autant de réalités qui doivent nous amener à nous poser de vraies questions, au delà d’une politique politicienne nationale que chacun peut analyser.

La question d’un choix de société se pose face à cette morosité ambiante, ce manque de clarté, cette absence de vision à long terme … cet avenir incertain.

Dans ce contexte, il est nécessaire de réfléchir à notre avenir commun, notre vie et celle de nos enfants.

Sous l’impulsion de , le a voulu répondre à ces enjeux par le vote d’un budget de résistance réaffirmant l’engagement solidaire d’un qui veut rester aux côtés des familles et des plus démunis.

À l’heure d’une crise économique qui ne fait que débuter, cette initiative forte place le Conseil Général au rang de premier acteur de proximité, à l’opposé de la conduite de l’État, qui s’éloigne de la vie des Français.

Parce qu’il mène une vraie politique de solidarité et de , le Département nous soutient à chaque âge de la vie par des actions concertées, cohérentes et visibles dans des domaines aussi divers qu’essentiels.

Il agit au cœur des territoires par la mise en œuvre du RSA, le financement d’instances et d’établissements dédiés aux personnes âgées, l’assistance aux , l’accueil des collégiens, l’encadrement des assistantes maternelles, l’ d’associations vouées aux jeunes, la valorisation des routes départementales, et de nombreux soutiens au monde économique, associatif, culturel et sportif.

Tout cela se fait au travers d’une politique qui veut conjuguer justice sociale, rigueur de gestion et anticipation.

Ces valeurs sont celles que je défends avec résolution pour les populations en difficultés sur l’ensemble du canton de Sud.

Je veux aujourd’hui réaffirmer ma détermination dans cette action à vos côtés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :