Talents au Pélican Club de Béthune

En tant que représentant d’un des principaux partenaires du Pelican Club, Alain Delannoy a félicité les nageurs locaux pour leurs performances notables lors du Meeting National, qui a confirmé l’immense talent de la jeune championne Cyrielle Duhamel et de l’ensemble de la formation béthunoise.

En s’illustrant au cours de cette compétition fortement relevée, les 37 sportifs ont fait honneur au Stade Béthunois et au Conseil Général, qui se veut être un soutien essentiel du sport de haut niveau.

150221piscine

150113citystade01

Alain Delannoy a participé à l’inauguration du city stade de Labeuvrière aux côtés du Président de l’instance départementale, Michel Dagbert, du Sous-Préfet de Béthune, Nicolas Honoré, et du Maire, Michel Leroy.

Cet équipement multi-sports de plus de 70 000 € a été financé à 30 % pour le Conseil Général du Pas-de-Calais dans le cadre de la politique qu’il mène en faveur de la jeunesse et du développement des pratiques sportives et des activités de loisirs.

Installée au cœur de la ville, la structure de 1 000 m² permet de pratiquer l’athlétisme, le football, le basket-ball, le handball, le volley-ball, le badminton, le mini-tennis, et bien d’autres jeux de plein air qui ont très vite séduit les jeunes élèves de l’école Jean Vincent, située à deux pas.

150113citystade02

LETTRE ÉCOUTE

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Chers Amis du Canton de Béthune,

L’Année 2014 s’est achevée. Je sais qu’elle a été pénible pour beaucoup d’entre vous, qui êtes nombreux à me faire part de ce ressenti lors de nos rencontres, au détour d’une permanence ou d’une manifestation locale.

Nous faisons face à une crise économique, sociale et morale dont les effets destructeurs perdurent, à la mesure du sentiment d’injustice qui frappe le nombre grandissant de ceux pour qui trouver un emploi, une formation qualifiante, une aide, une écoute, est devenu un véritable combat.

Pourtant, la croissance semble timidement reprendre.

L’espoir doit marquer ce début d’année 2015, pour laquelle je vous adresse mes vœux de bonheur et de santé, avec une pensée toute particulière pour celles et ceux qui sont dans la peine et le désarroi.

Je suis conscient que certaines grandes réformes ont été difficilement accueillies. Mais je suis également persuadé que la défiance mine notre avenir et qu’il est absolument nécessaire de préparer notre Pays, nos nouvelles Régions, nos futurs Cantons, aux défis de notre temps.

Nous devons saisir l’opportunité que nous offrent les élections des 22 et 29 mars 2015, qui prévoient l’instauration de la parité dans les rangs des Conseillers Départementaux, par la désignation d’un binôme mixte de représentants pour insuffler une nouvelle dynamique à des cantons redessinés.

Nous devons nous mobiliser pour renforcer le Conseil Général qui, en tant que garant des solidarités territoriales, reste l’institution la plus efficacement impliquée dans notre vie quotidienne, de par son rôle prépondérant dans la protection de l’enfance et de la famille, son soutien aux personnes âgées, handicapées, ou engagées dans un parcours d’insertion, et son action déterminante pour favoriser la réussite des collégiens, valoriser notre environnement, développer l’offre culturelle et sportive ou aménager le territoire, pour le confort et la sécurité de ses habitants.

Dans tous ces domaines, le Conseil Général se place comme un acteur de proximité.

Cette exigence de proximité, c’est celle qui m’anime dans mon action quotidienne auprès des jeunes, de leurs aînés, des personnes fragilisées, et des animateurs de la vie économique et associative, dont témoigne l’affluence durant mes permanences.

Cet engagement, compte tenu de notre situation difficile, sera de nouveau le mien en 2015, une année de grands rendez-vous qui s’annoncent décisifs pour notre futur commun.

LE S.D.I.S. EN PRÉCURSEUR

Rassemblés  au  sein  du  Service  Départemental d’Incendie et de Secours, les 4 600 pompiers du Pas-de-Calais assurent une intervention toutes les 5 minutes pour protéger et secourir les habitants.

En septembre, les responsables de cet organe du Conseil Général ont accueilli les représentants de onze S.D.I.S. de France, venus tester Prévarisc, un logiciel de gestion et d’anticipation des risques entièrement développé par le groupement de prévention, qui a suscité l’intérêt du Ministère de l’Intérieur par la qualité de son travail.

Cette  démarche  innovante  des  services  départementaux  s’inscrit  dans  le  cadre  d’une  politique  de modernisation qui s’est traduite par des investissements conséquents en termes d’infrastructures, de moyens et d’équipements, voulus par le Président du Département, Michel Dagbert  le Président du Conseil d’Administration, Christophe Pilch et le premier Vice-Président, Alain Delannoy.

150101sdisLA MODERNITÉ AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ

Cette  volonté  de  modernisation  est  également celle qui motive le programme que mène Alain Delannoy au sein de la MDPH1, de l’EPDAEAH2 et de l’EPSM3 de Saint Venant, pour l’amélioration du service aux personnes handicapées, et plus particulièrement pour le rapprochement, en 2015, des deux grandes entités départementales dédiées à l’accueil des jeunes (EPDAEAH) et des adultes (EPDAHA) handicapés, afin de faciliter le travail des équipes pluri-disciplinaires, et ainsi améliorer l’accompagnement de leurs protég s au sein des structures d’assistance et de soins.150101ime

AUX CÔTÉS DES FAMILLES

Ayant été à l’initiative de l’intégration du Centre Local d’Information et de Coordination Gérontologique à la Maison Départementale de l’Autonomie, Alain Delannoy s’est naturellement associé au repas de Noël organisé par la plateforme d’aide aux aidants du Conseil Général, en partenariat avec le Relais des Aidants du centre hospitalier de Beuvry, qui ont été créés pour écouter, informer, former, accompagner les aidants familiaux et les soutenir dans les efforts qu’ils entreprennent pour soulager le quotidien d’un proche diminué par l’âge, ou touché par un handicap ou une maladie, quelque soit son âge.150101aidants

AUX CÔTÉS DES SENIORS

Choisi  par  le  SIVOM  de  la  Communauté  du Béthunois pour suivre le fonctionnement des établissements d’accueil des personnes âgées, Alain Delannoy a mis son expérience d’infirmier au service de l’amélioration du confort de vie des résidants des foyers Guynemer et Sorbiers, et des EHPAD Marie Curie et Frédéric Degeorge, liés au Conseil Général par l’application d’une convention tripartite avec l’Assurance Maladie.150101seniors

AUX CÔTÉS DES COLLÉGIENS

150101calculatricesDans la logique de son investissement dans le combat mené avec les professeurs et les parents d’élèves pour le maintien des classes de SEGPA destinées aux élèves en grandes difficultés d’apprentissage,  Alain  Delannoy   a   approuvé le récent classement du  collège  Paul  Verlaine de Béthune en réseau d’éducation prioritaire, synonyme de moyens supplémentaires.

Cette décision rejoint les initiatives menées par le Conseil Général pour favoriser la réussite scolaire, que ce soit par la distribution de calculatrices scientifiques aux élèves de classe de  sixième, par l’attribution de bourses, par le cofinancement d’équipements sportifs, ou plus largement par la multiplication des espaces numériques de travail et la mise en œuvre des moyens qui ont contribué à valoriser le travail des équipes éducatives, pour l’émergence des pôles d’excellence de l’établissement,  et  la  hausse  des  résultats  des élèves au brevet.150101verlaine

 

UN BUDGET DE VOLONTÉ

Dans  une  période  d’incertitudes  économiques, le Conseil Général s’est donné les moyens de bâtir un avenir plus agréable pour les habitants du  Pas-de-Calais  en  adoptant  un  budget  de volonté, de responsabilité et de projets.150101votebudgetVoté  à  l’unanimité,  sans  évolution  du  taux de fiscalité, ce budget est celui de choix courageux en matière d’éducation, de jeunesse, d’économie sociale et solidaire pour « une année de choix, une année d’actions, une année d’espérance pour le Pas-de-Calais et ses habitants, qui pourront compter sur le Département ».

L’engagement du Conseil Général en tant que principal acteur des solidarités s’est traduit en chiffres par  une  hausse  des  sommes  allouées à l’accompagnement des personnes les moins favorisées, à qui l’instance départementale consacrera plus de 52% de ses ressources, malgré une baisse des dotations de l’État.

Les jeunes seront également favorisés par l’institution, qui leur a attribué 105 millions d’euros, soit plus de la totalité des sommes dévolues à l’entretien et au développement de l’ensemble des infrastructures routières départementales, et autant que les dépenses prévues pour assurer les missions de protection de la population et de valorisation de l’environnement et du territoire.

Mais au delà de ces engagements  majeurs, 255 millions d’euros seront également affectés au soutien à l’économie locale, au financement de grands projets et à l’aide aux entreprises, dans la logique d’un investissement sur l’avenir, par un développement durable et solidaire.

150101budget1 150101budget2 150101budget3 150101budget4

LETTRE ÉCOUTE

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Chers Amis du Canton de Béthune,

L’Année 2014 s’est achevée. Je sais qu’elle a été pénible pour beaucoup d’entre vous, qui êtes nombreux à me faire part de ce ressenti lors de nos rencontres, au détour d’une permanence ou d’une manifestation locale.

Nous faisons face à une crise économique, sociale et morale dont les effets destructeurs perdurent, à la mesure du sentiment d’injustice qui frappe le nombre grandissant de ceux pour qui trouver un emploi, une formation qualifiante, une aide, une écoute, est devenu un véritable combat.

Pourtant, la croissance semble timidement reprendre.

L’espoir doit marquer ce début d’année 2015, pour laquelle je vous adresse mes vœux de bonheur et de santé, avec une pensée toute particulière pour celles et ceux qui sont dans la peine et le désarroi.

Je suis conscient que certaines grandes réformes ont été difficilement accueillies. Mais je suis également persuadé que la défiance mine notre avenir et qu’il est absolument nécessaire de préparer notre Pays, nos nouvelles Régions, nos futurs Cantons, aux défis de notre temps.

Nous devons saisir l’opportunité que nous offrent les élections des 22 et 29 mars 2015, qui prévoient l’instauration de la parité dans les rangs des Conseillers Départementaux, par la désignation d’un binôme mixte de représentants pour insuffler une nouvelle dynamique à des cantons redessinés.

Nous devons nous mobiliser pour renforcer le Conseil Général qui, en tant que garant des solidarités territoriales, reste l’institution la plus efficacement impliquée dans notre vie quotidienne, de par son rôle prépondérant dans la protection de l’enfance et de la famille, son soutien aux personnes âgées, handicapées, ou engagées dans un parcours d’insertion, et son action déterminante pour favoriser la réussite des collégiens, valoriser notre environnement, développer l’offre culturelle et sportive ou aménager le territoire, pour le confort et la sécurité de ses habitants.

Dans tous ces domaines, le Conseil Général se place comme un acteur de proximité.

Cette exigence de proximité, c’est celle qui m’anime dans mon action quotidienne auprès des jeunes, de leurs aînés, des personnes fragilisées, et des animateurs de la vie économique et associative, dont témoigne l’affluence durant mes permanences.

Cet engagement, compte tenu de notre situation difficile, sera de nouveau le mien en 2015, une année de grands rendez-vous qui s’annoncent décisifs pour notre futur commun.

cg62-2010

 

Tout au long de l’année, Alain Delannoy et le Conseil Général du

Pas-De-Calais s’engagent pour la défense de vos intérêts,

notamment par l’accompagnement financier des collectivités ou

le vote de motions.

SUBVENTIONS

À titre d’exemple, les plus récentes (du 7 juin 2010) font état de 630 000 €, accordés dans le cadre
  • de l’aménagement du réseau routier
  • du bassin de rétention à hauteur des RD 941 et 943, au profit de la commune de Fouquières-Les-Béthune.

 

MOTIONS

Les plus récentes sont relatives à
  • la défense d’une formation de qualité pour les enseignants,
  • aux difficultés rencontrées par les ASSAD,
  • au maintien de services publics de qualité,
  • au non remplacement des enseignants absents,
  • au système de santé des retraités mineurs,
  • ou encore au maintien de la retraite à 60 ans

entree-cg62

pasted image 209x1743

%d blogueurs aiment cette page :