CHAQUE ENFANT A DROIT À UN AVENIR

C’est    en    tant    que    Président    du    Conseil d’Administration de l’Établissement Public Départemental chargé de l’Accueil de l’Enfance et de l’Adolescence Handicapées qu’Alain Delannoy a présenté le 23  septembre  2013  au  Président du Conseil Général du Pas-de-Calais, Dominique Dupilet, et au public le résultat des travaux de restauration de l’Institut Médico-éducatif du Bois de Malannoy de Bouvigny-Boyeffles, qui accueille 68 jeunes souffrant de déficience intellectuelle.

Doté  d’un  internat,   d’une   section   d’éducation et d’enseignement spécialisé et d’une section d’initiation professionnelle, l’établissement affiche fièrement  l’un  des  préceptes  du  Département  : « Chaque enfant a droit à un avenir ».140201imeC’est pour répondre à cet enjeu que votre Conseiller Général s’investit dans le programme qui prévoit, à échéance de l’année 2015, le rapprochement des deux grandes entités départementales dédiées aux personnes handicapées, l’EPDAEAH (enfance) et l’EPDAHA (adulte), afin de faciliter le travail des 700 agents des équipes pluri-disciplinaires, et ainsi améliorer l’accueil et l’accompagnement de leurs protégés au sein des 14 IME*, 2 SESSAD*, 3 structures d’aide par le travail, 3 foyers d’hébergement, 3 centres de réinsertion, 3 sections occupationnelles et 5 services d’accueil.

 

* IME : Institut Médico-éducatif

* SESSAD : Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile

Un tapis rouge bordé d’étoiles pour l’inauguration de la nouvelle crèche de Lapugnoy

Moderne, accueillante et lumineuse, elle brille comme une constellation. Elle ? La nouvelle structure « Les petites étoiles » rue Léonard-Michaud à Lapugnoy.

Pouvant accueillir jusqu’à vingt enfants âgés de deux mois et demi à quatre ans, de façon régulière ou occasionnelle, l’établissement est géré par le SIVOM de la Communauté du Béthunois. Des activités diverses et variées, adaptées à l’âge des petits, sont proposées tout au long de l’année, dans le but de les socialiser. Dominique Dupilet, président du Conseil général du Pas-de-Calais a inauguré ce mercredi 26 juin le nouvel établissement.

On regrette d’avoir notre âge s’est enthousiasmé le président, après sa visite des locaux qu’il juge de grande qualité. Pour Dominique Dupilet, l’éveil intellectuel de l’enfant sur le territoire est une problématique majeure. Le président a remercié l’ensemble des investisseurs : les communes, la CAF et Artois Comm.

L’équipe de la structure est composée d’une directrice, d’une éducatrice de jeunes enfants, de six auxiliaires de puériculture, de trois personnes qualifiées petite enfance et d’un agent d’entretien. Les bambins bénéficieront d’un environnement privilégié et pourront bientôt profiter d’une médiathèque de 240 m2 et d’une salle polyvalente de 300 m2.

Alain Delannoy, maire de Lapugnoy et conseiller général, a souhaité inscrire le développement de sa commune au service du bien-être de ses citoyens : On a souhaité d’abord créer des structures et ensuite accueillir des habitants. Ce choix stratégique permet aux résidents de profiter d’une ville pratique, au cadre de vie confortable. Pour l’élu, miser sur la jeunesse est un enjeu de la plus haute importance pour nos sociétés, un véritable investissement pour l’avenir des territoires : Ce sont ces jeunes qui vont nous représenter, qui vont prendre des responsabilités ; c’est l’avenir du département et de la France.

Le Pas-de-Calais est fier de cette nouvelle structure dédiée à l’épanouissement de la jeunesse à qui il souhaite de s’émanciper dans le plus grand confort, la tête dans les étoiles.

Les Emplois d’Avenir

Le 22 octobre, le Président de la République François Hollande a reçu Dominique Dupilet, Président du Conseil Général du Pas-de-Calais, acteur incontournable du développement d’un territoire pleinement investi dans la mise en œuvre de l’action gouvernementale visant à rétablir la croissance économique et créer les conditions favorables à l’amélioration de l’emploi.

Cette rencontre a notamment été l’occasion de revenir sur la mise en œuvre des nouveaux Emplois d’Avenir.

Qu’est-ce que c’est ?
Les emplois d’avenir vous permettent de vivre une vraie première expérience professionnelle enrichissante et reconnue.

Il s’agit :
• D’un CDI ou d’un CDD de 1 à 3 ans à temps plein (sauf exception)
• D’une formation pour apprendre un métier et préparer votre avenir
• D’un suivi personnalisé professionnel avant, pendant et après

Au total, ce sont 100 000 emplois de ce type qui seront créés en 2013, puis 50 000 en 2014.

Les bénéficiaires pourront compter sur le soutien d’un référent du Conseil Général, de la mission locale ou de Cap emploi qui les accompagnera dans la construction d’un projet professionnel en les aidant à résoudre les éventuels problèmes de logement, de santé ou de mobilité qui pourraient nuire à l’accès à un emploi stable et durable.

Dans cette optique, les compétences acquises durant le déroulement de l’emploi d’avenir seront reconnues par une attestation d’expérience professionnelle.

Qui est concerné ?

Pour pouvoir accéder à un emploi d’avenir, il faut être âgé de 16 à 25 ans au moment de la signature du contrat (jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés).

Le dispositif est destiné aux jeunes non diplômés (ou titulaires d’un CAP/BEP) ayant été en situation de recherche d’emploi durant 6 des 12 derniers mois.

NB : À titre exceptionnel, les habitants des zones urbaines sensible (ZUS), zones de revitalisation rurale (ZRR) ou d’outre-mer peuvent accéder à un emploi d’avenir tout en ayant un niveau Bac+3 s’ils ont été en situation de recherche d’emploi durant 12 des 18 derniers mois.

Qui recrute ?

Les emplois d’avenir sont destinés prioritairement aux entreprises dont le secteur est créateur d’emploi.

Mais les employeurs peuvent également être des associations, des institutions (telles que les mairies, départements, régions ou communautés d’agglomération), des établissements publics, des hôpitaux, des maisons de retraite mais aussi des organismes d’insertion.

Ces structures reçoivent une aide de l’État (allant jusqu’à 75% du salaire brut à hauteur du SMIC) en échange de leur engagement à accompagner et former les bénéficiaires d’emplois d’avenir.

Qui contacter ?

Les jeunes souhaitant postuler à un emploi d’avenir peuvent être mis en contact avec des employeurs potentiels par le biais de l’agence Pôle Emploi ou de la mission locale la plus proche (ou de Cap emploi pour les travailleurs handicapés).

Une fois leur candidature retenue, la mission locale (ou le Cap emploi) les accompagnera jusqu’à l’issue du contrat de travail, durant lequel elle sera chargée de suivre et contrôler les engagements de l’employeur en matière d’accueil et de formation.

Pour plus d’informations, visitez le site www.lesemploisdavenir.gouv.fr

Une découverte originale

C’est le 31 juillet que l’association « À Travers Champs » est venue présenter aux punéens ses « Machines Musicales » dans le cadre de l’opération « 2010, Année de toutes les musiques et de la danse » initiée par le Président Dominique DUPILET.

Tout droit sorties du laboratoire d’un musicien fou, ces mécaniques infernales et mélodiques ont déambulé dans les rues du centre ville de LAPUGNOY avant de rejoindre le parc de loisirs pour une parade festive et insolite.

Les musiciens de la troupe ont été emmenés par une construction géante déroutante, composée d’une roue aux rythmes aléatoires, de séquenceurs électroniques, de tambours, d’une flûte haut-perchée et d’un orgue du troisième type.
Autour d’elle s’agitait un balai endiablé de musiciens aux bottines métalliques.

110101festival

110101festival2

Les collégiens d’aujourd’hui sont les responsables de demain. L’Éducation que nous leur offrons, c’est bien évidemment leur émancipation personnelle, c’est aussi leur perspective d’emploi. Notre responsabilité est de leur donner les moyens de continuer leur chemin.
Dominique DUPILET, Président du Département.

110101college

Pour la réussite de chacun

En dépit d’un contexte budgétaire difficile, le Département du Pas-de-Calais reste attentif à la réussite scolaire des collégiens et poursuit sa mission éducative en offrant à l’ensemble des élèves de classe de 6e une calculatrice scientifique et programmable.

Le 7 septembre, Alain DELANNOY, Conseiller Général et représentant du Département au Conseil d’Administration du Collège Paul VERLAINE de BETHUNE a remis la précieuse calculatrice à 155 élèves de l’établissement aux côtés de la Principale, Madame Geneviève MARENCIC.

Choisi par les Inspecteurs de l’Education Nationale, cet outil répond aux exigences des programmes pédagogiques.

Votre Conseiller Général a par ailleurs offert, au nom du Conseil Général du Pas-de-Calais, un lecteur MP3 aux professeurs de langues vivantes. Son contenu devrait permettre de multiplier les situations d’entraînement des élèves pour faciliter leur compréhension de l’oral.

Enfin, une mallette pédagogique a été offerte aux professeurs principaux et chaque collégien a pu recevoir une brochure « citoyenne » présentant l’action quotidienne du Conseil Général.

button ecoute 2010Lettre écoute Juillet 2010

 

 

Une actualité riche d’actions et de réformes gouvernementales, parfois nécessaires, parfois illusoires et souvent malvenues, du moins déplacées, au regard de ce que vivent au quotidien nombre de nos concitoyens.

 Des drames humains sont régulièrement évoqués lors de mes permanences et à l’occasion de rencontres sur le terrain, au travers des missions qui m’ont été confiées par l’instance départementale.

La détresse sociale, la dégradation du lien communautaire et familial, les situations de dépendance envers l’économie, la maladie, le vieillissement, sont autant de réalités qui doivent nous amener à nous poser de vraies questions, au delà d’une politique politicienne nationale que chacun peut analyser.

La question d’un choix de société se pose face à cette morosité ambiante, ce manque de clarté, cette absence de vision à long terme … cet avenir incertain.

Dans ce contexte, il est nécessaire de réfléchir à notre avenir commun, notre vie et celle de nos enfants.

Sous l’impulsion de Dominique DUPILET, le Département a voulu répondre à ces enjeux par le vote d’un budget de résistance réaffirmant l’engagement solidaire d’un Conseil Général qui veut rester aux côtés des familles et des plus démunis.

À l’heure d’une crise économique qui ne fait que débuter, cette initiative forte place le Conseil Général au rang de premier acteur de proximité, à l’opposé de la conduite de l’État, qui s’éloigne de la vie des Français.

Parce qu’il mène une vraie politique de solidarité et de développement, le Département nous soutient à chaque âge de la vie par des actions concertées, cohérentes et visibles dans des domaines aussi divers qu’essentiels.

Il agit au cœur des territoires par la mise en œuvre du RSA, le financement d’instances et d’établissements dédiés aux personnes âgées, l’assistance aux personnes handicapées, l’accueil des collégiens, l’encadrement des assistantes maternelles, l’accompagnement d’associations vouées aux jeunes, la valorisation des routes départementales, et de nombreux soutiens au monde économique, associatif, culturel et sportif.

Tout cela se fait au travers d’une politique qui veut conjuguer justice sociale, rigueur de gestion et anticipation.

Ces valeurs sont celles que je défends avec résolution pour protéger les populations en difficultés sur l’ensemble du canton de Béthune Sud.

Je veux aujourd’hui réaffirmer ma détermination dans cette action à vos côtés.

 

%d blogueurs aiment cette page :