AUX CÔTÉS DES COLLÉGIENS

150101calculatricesDans la logique de son investissement dans le combat mené avec les professeurs et les parents d’élèves pour le maintien des classes de SEGPA destinées aux élèves en grandes difficultés d’apprentissage,  Alain  Delannoy   a   approuvé le récent classement du  collège  Paul  Verlaine de Béthune en réseau d’éducation prioritaire, synonyme de moyens supplémentaires.

Cette décision rejoint les initiatives menées par le Conseil Général pour favoriser la réussite scolaire, que ce soit par la distribution de calculatrices scientifiques aux élèves de classe de  sixième, par l’attribution de bourses, par le cofinancement d’équipements sportifs, ou plus largement par la multiplication des espaces numériques de travail et la mise en œuvre des moyens qui ont contribué à valoriser le travail des équipes éducatives, pour l’émergence des pôles d’excellence de l’établissement,  et  la  hausse  des  résultats  des élèves au brevet.150101verlaine

 

UN BUDGET DE VOLONTÉ

Dans  une  période  d’incertitudes  économiques, le Conseil Général s’est donné les moyens de bâtir un avenir plus agréable pour les habitants du  Pas-de-Calais  en  adoptant  un  budget  de volonté, de responsabilité et de projets.150101votebudgetVoté  à  l’unanimité,  sans  évolution  du  taux de fiscalité, ce budget est celui de choix courageux en matière d’éducation, de jeunesse, d’économie sociale et solidaire pour « une année de choix, une année d’actions, une année d’espérance pour le Pas-de-Calais et ses habitants, qui pourront compter sur le Département ».

L’engagement du Conseil Général en tant que principal acteur des solidarités s’est traduit en chiffres par  une  hausse  des  sommes  allouées à l’accompagnement des personnes les moins favorisées, à qui l’instance départementale consacrera plus de 52% de ses ressources, malgré une baisse des dotations de l’État.

Les jeunes seront également favorisés par l’institution, qui leur a attribué 105 millions d’euros, soit plus de la totalité des sommes dévolues à l’entretien et au développement de l’ensemble des infrastructures routières départementales, et autant que les dépenses prévues pour assurer les missions de protection de la population et de valorisation de l’environnement et du territoire.

Mais au delà de ces engagements  majeurs, 255 millions d’euros seront également affectés au soutien à l’économie locale, au financement de grands projets et à l’aide aux entreprises, dans la logique d’un investissement sur l’avenir, par un développement durable et solidaire.

150101budget1 150101budget2 150101budget3 150101budget4

Cette page à pour but de vous faciliter vos recherches des différents sites pouvant vous être utile.

 Les sites de Solidarité
Les sites utiles à vos recherches relatives à la Santé
Les sites utiles à vos recherches relatives à l’handicap
 Les sites utiles à vos recherches relatives aux Sports et des Loisirs
 Retrouvez les liens utiles à vos recherches relatives au Développement

et à l’environnement

 

 Retrouvez les liens utiles à vos recherches relatives au Tourisme
 Retrouvez les liens utiles à vos recherches relatives a la Culture
 Les sites utiles à vos recherches relatives à l’ information écrite, télé & radio
 Les sites utiles à vos recherches relatives à l’état

L’enfance et la famille, les personnes âgées et les personnes handicapées, l’insertion des personnes défavorisées et la promotion de la santé sont ses principales missions, qui représentent 59 % de son budget total.

 

Enfance et famille

Un engagement renforcé auprès de l’enfance et de la famille, tel est l’engagement du Département pour les années à venir :

  • Consultations de la Protection Maternelle et Infantile
  • Bilans de santé en école maternelle
  • Suivi de la femme enceinte et promotion de l’allaitement maternel
  • Neuf centres de planification et d’éducation familiale
  • Délivrance des agréments aux couples qui souhaitent adopter
  • Modes de garde collectifs de la petite enfance et délivrance des agréments aux assistants maternels et familiaux
  • Soutien à la parentalité par des aides à domicile et des aides financières
  • Prévention et protection de l’enfance : l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) et le Projet Éducatif Individualisé pour les enfants qui lui sont confiés
  • Mise en place de formations pour les assistants maternels et les assistants familiaux

 

Personnes âgées

Chef de file de l’action en faveur des personnes âgées, le Conseil général intervient dans différents domaines de la vie quotidienne :

  • Aide au maintien à domicile, versement de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie), financement du service de télé-assistance
  • Prise en charge des frais d’hébergement en établissement spécialisé
  • Financement des maisons de retraite et création de places supplémentaires en établissements,
  • Accueil temporaire et accueil familial

 

Personnes handicapées

Le Pas-de-Calais, un Département qui innove au quotidien pour améliorer la vie des personnes handicapées :

  • Prestation de compensation du handicap
  • Aides à domicile et aides techniques
  • Hébergement en famille d’accueil et hébergement en établissement d’accueil temporaire ou permanent
  • Création de places supplémentaires en établissements d’accueil

 

Santé

« Prévenir plutôt que guérir », tel est le mot d’ordre du Conseil général en matière de santé :

  • Dépistage du cancer du sein en partenariat avec l’Assurance Maladie
  • Consultations d’aide à l’arrêt du tabac
  • Lutte contre l’obésité et l’alcoolisme
  • Prévention des accidents domestiques
  • Lutte contre les dépendances

 

Insertion

Le Conseil général favorise la réinsertion sociale et professionnelle des personnes en difficulté :

  • Mise en œuvre et financement du RSA (Revenu de Solidarité Active) et des différents dispositifs d’insertion
  • Aides à l’insertion des bénéficiaires du RSA , par une aide directe ou des subventions aux structures d’accueil
  • Fonds d’Aide aux Jeunes
  • Maintien et accès au logement des personnes démunies dans le cadre du Plan Départemental d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées et du Fonds de Solidarité Logement

CHAQUE ENFANT A DROIT À UN AVENIR

C’est    en    tant    que    Président    du    Conseil d’Administration de l’Établissement Public Départemental chargé de l’Accueil de l’Enfance et de l’Adolescence Handicapées qu’Alain Delannoy a présenté le 23  septembre  2013  au  Président du Conseil Général du Pas-de-Calais, Dominique Dupilet, et au public le résultat des travaux de restauration de l’Institut Médico-éducatif du Bois de Malannoy de Bouvigny-Boyeffles, qui accueille 68 jeunes souffrant de déficience intellectuelle.

Doté  d’un  internat,   d’une   section   d’éducation et d’enseignement spécialisé et d’une section d’initiation professionnelle, l’établissement affiche fièrement  l’un  des  préceptes  du  Département  : « Chaque enfant a droit à un avenir ».140201imeC’est pour répondre à cet enjeu que votre Conseiller Général s’investit dans le programme qui prévoit, à échéance de l’année 2015, le rapprochement des deux grandes entités départementales dédiées aux personnes handicapées, l’EPDAEAH (enfance) et l’EPDAHA (adulte), afin de faciliter le travail des 700 agents des équipes pluri-disciplinaires, et ainsi améliorer l’accueil et l’accompagnement de leurs protégés au sein des 14 IME*, 2 SESSAD*, 3 structures d’aide par le travail, 3 foyers d’hébergement, 3 centres de réinsertion, 3 sections occupationnelles et 5 services d’accueil.

 

* IME : Institut Médico-éducatif

* SESSAD : Service d’Éducation Spéciale et de Soins à Domicile

DES CALCULATRICES POUR LES 6e

Dans  la  logique  de  son  investissement  dans  le combat mené avec les professeurs et les parents d’élèves pour le maintien des classes de SEGPA destinées aux élèves en grandes difficultés d’apprentissage, Alain Delannoy a voulu marquer l’engagement du Conseil Général pour la réussite scolaire en offrant à l’ensemble des élèves de classe de 6ème une calculatrice scientifique, aux côtés du Principal, M. Patrice Mannessier.

Choisi par les Inspecteurs de l’éducation Nationale, cet outil répond aux exigences des programmes pédagogiques.140201calculatrices

Pas-de-Calais, constructeur d’avenir !

Le 18 décembre 2012, le Conseil Général a fait le choix de la solidarité et du volontarisme en affectant 220 millions d’euros d’investissements directs sur les 1,641 milliard d’euros du budget de l’année 2013.

En augmentation de 12% sur l’exercice précédent, ces investissements sont le fruit de trois années d’économies et de travail de maîtrise budgétaire. Ils seront consentis prioritairement dans les domaines de l’éducation, de la jeunesse et de la solidarité, qui reste le premier poste de dépenses du Département : principal soutien de l’enfance, de la famille, des personnes âgées ou handicapées, et principal acteur de l’insertion sociale (notamment par la mise en œuvre du rSa pour l’ensemble du canton).

130101travaux

Le schéma départemental du handicap

Le handicap reste une cause d’exclusion au sens large du terme, que ce soit en matière d’éducation, d’accès aux infrastructures ou aux loisirs, d’insertion professionnelle mais aussi d’exercice de la citoyenneté.
C’est donc logiquement que le Conseil Général s’investit dans ce domaine où pèsent encore des inégalités territoriales, sociales et économiques.

C’est dans ce cadre que le Conseil Général a voté le 30 mai 2011 son schéma départemental 2011-2015 en faveur des personnes en situation de handicap (enfants et adultes). Ce schéma propose cinq grandes missions :
accompagner la personne handicapée et sa famille, accéder à la citoyenneté, favoriser la scolarisation des enfants, faciliter l’insertion professionnelle, adapter les réponses d’accompagnement à l’évolution des besoins dans le cadre d’une approche territorialisée.
Piloté par le Conseil Général, il engage l’État et l’A.R.S. (Agence Régionale de Santé).

Dans ce contexte, Alain Delannoy, Président de l’E.P.D.A.E.A.H. (Établissement Public Départemental chargé de l’Accueil de l’Enfance et de l’Adolescence Handicapées) a inauguré le 18 novembre 2011 le premier foyer de vie médicalisé destiné aux personnes handicapées vieillissantes à Sains-en-Gohelle.

La MDPH c’est quoi ?

La Maison Départementale des Personnes Handicapées est un lieu d’accueil et d’orientation pour toutes les personnes confrontées à une situation de handicap.
Elle est placée sous la responsabilité du Conseil Général et Alain DELANNOY, votre conseiller, est membre de la commission exécutive. À ce titre, il participe à l’étude des dossiers qui lui sont présentés.

Quelles sont les missions de la M.D.P.H. ?
● vous aider à définir votre projet de vie, vous informer sur vos droits et vous orienter vers les professionnels ou les dispositifs compétents,
● évaluer vos besoins dans leur globalité (en assurant la continuité lorsque l’enfant arrive à l’âge adulte),
● vous proposer un plan personnalisé de compensation du handicap,
● vous attribuer les droits et prestations auxquels vous pouvez prétendre,
vous orienter vers les établissements et services médico-sociaux adaptés à votre situation.

Pour obtenir l’aide de la M.D.P.H.
● Contactez le siège d’ARRAS
Parc d’Activités des Bonnettes
9, rue Willy Brandt, BP 90266, 62005 ARRAS Cedex
Téléphone : 03.21.21.84.00
Site : www.mdph.pasdecalais.fr
● Contactez la Maison du Département Solidarité
Rue du Banquet Réformiste, 62400 BETHUNE
Téléphone : 03.21.01.62.62
Contactez le C.C.A.S. de votre commune

Les services de la M.D.P.H.
LES PRESTATIONS D’AIDE À LA VIE QUOTIDIENNE

L’Allocation aux Adultes Handicapés (A.A.H.) garantit un minimum de ressources aux personnes handicapées pour leur permettre de faire face aux dépenses de la vie courante. Les personnes reconnues dans l’incapacité de travailler bénéficient d’une allocation majorée.

Le Complément de Ressources est une allocation forfaitaire qui s’ajoute à l’A.A.H., dont l’objectif est de compenser l’absence durable de revenus d’activité des personnes handicapées reconnues dans l’incapacité de travailler.

L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (A.E.E.H.) est destinée à compenser les frais supplémentaires liés à l’éducation et aux soins apportés à un enfant handicapé.

La Prestation de Compensation du Handicap (P.C.H.) contribue au financement des moyens de compensation des conséquences du handicap.
La P.C.H. se décline en 5 volets : les aides humaines, les aides techniques, les aménagements (du logement, du véhicule et les frais de transport), les aides spécifiques ou exceptionnelles et les aides animalières.

Les cartes d’invalidité, de stationnement et de priorité

L’Affiliation à l’Assurance Vieillesse garantit, sous certaines conditions, une continuité dans les droits à la retraite d’une personne qui aurait cessé ou réduit son activité professionnelle, pour s’occuper d’un enfant ou d’un adulte handicapé au foyer familial.

Les services de la M.D.P.H.
EMPLOI ET FORMATION PROFESSIONNELLE

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (R.Q.T.H.) favorise l’accès à l’ensemble des mesures en matière d’emploi et de formation professionnelle des personnes handicapées.

L’orientation professionnelle : les personnes handicapées peuvent être orientées vers le milieu ordinaire de travail ou vers un milieu protégé (E.S.A.T.). Ils peuvent bénéficier des mesures et accompagnements qui les aideront dans leur recherche d’emploi.

La formation professionnelle : les personnes handicapées ont accès à l’ensemble des actions de formation de droit commun (s’adressant aux salariés et aux demandeurs d’emploi), ainsi qu’aux formations spécifiques dans les centres de rééducation professionnelle.

Les services de la M.D.P.H.
SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE OU EN ÉTABLISSEMENT ET SERVICE SPÉCIALISÉS

Le parcours scolaire des élèves handicapés fait l’objet d’un projet personnalisé de scolarisation qui définit le mode de prise en charge ainsi que les aides associées.

LETTRE ÉCOUTE

Acquis social par excellence, notre système de retraite a été profondément remanié au terme de débats et de mobilisations qui ont fait l’actualité de ces derniers mois.

Cette réforme est le symbole d’un véritable choix de société, à l’heure d’une crise qui enrichit les plus aisés, affaiblit les plus démunis, appauvrit nos aînés, fragilise les classes moyennes et précarise nos jeunes.

Demain s’annoncent de grands bouleversements, sous l’action d’un Gouvernement qui s’éloigne des préoccupations de ses électeurs, sous prétexte de la nécessité de réformer un État fébrile.

Demain, l’équité territoriale et la démocratie locale seront remises en cause, sous l’effet de la disparition des cantons au profit d’une fusion entre Départements et Régions qui causera des écarts graves de représentations des populations, au mépris de l’intérêt général.

Demain, il sera impossible aux administrés de rencontrer les réels décideurs, enfermés dans des forteresses territoriales construites à la hâte.

Demain, la proximité des élus disparaîtra, en même temps que leurs moyens et leur rapidité d’actions.

Abandonnés par l’État et privés d’une part conséquente de leurs ressources financières, les Maires sont d’ores et déjà bridés dans leurs possibilités d’accompagner, d’entreprendre, d’initier, d’innover ou même, plus simplement, d’assurer le fonctionnement de leur commune ou d’accompagner les acteurs du développement et de l’aménagement du territoire.

Tout cela implique, à court terme, le ralentissement ou l’arrêt des politiques consacrées à l’aide sociale, l’insertion, l’éducation, la santé, l’environnement, la culture, le sport, ou l’accompagnement des associations, au détriment des services publics, de la solidarité mais aussi de la qualité de la vie.

Concrètement, ce sont les emplois aidés, le RSA, les subventionnements, mais aussi l’entretien des infrastructures, qui sont menacés.

Élu de terrain, je ne peux me contraindre à accepter l’avenir que l’on nous propose.

Dans ce contexte, je veux aujourd’hui réaffirmer ma volonté de combattre les inégalités et ma disponibilité pour tenter de résoudre, à la mesure de mes moyens, les problèmes que vous rencontrez.

LETTRE ÉCOUTE

Acquis social par excellence, notre système de retraite a été profondément remanié au terme de débats et de mobilisations qui ont fait l’actualité de ces derniers mois.

Cette réforme est le symbole d’un véritable choix de société, à l’heure d’une crise qui enrichit les plus aisés, affaiblit les plus démunis, appauvrit nos aînés, fragilise les classes moyennes et précarise nos jeunes.

Demain s’annoncent de grands bouleversements, sous l’action d’un Gouvernement qui s’éloigne des préoccupations de ses électeurs, sous prétexte de la nécessité de réformer un État fébrile.

Demain, l’équité territoriale et la démocratie locale seront remises en cause, sous l’effet de la disparition des cantons au profit d’une fusion entre Départements et Régions qui causera des écarts graves de représentations des populations, au mépris de l’intérêt général.

Demain, il sera impossible aux administrés de rencontrer les réels décideurs, enfermés dans des forteresses territoriales construites à la hâte.

Demain, la proximité des élus disparaîtra, en même temps que leurs moyens et leur rapidité d’actions.

Abandonnés par l’État et privés d’une part conséquente de leurs ressources financières, les Maires sont d’ores et déjà bridés dans leurs possibilités d’accompagner, d’entreprendre, d’initier, d’innover ou même, plus simplement, d’assurer le fonctionnement de leur commune ou d’accompagner les acteurs du développement et de l’aménagement du territoire.

Tout cela implique, à court terme, le ralentissement ou l’arrêt des politiques consacrées à l’aide sociale, l’insertion, l’éducation, la santé, l’environnement, la culture, le sport, ou l’accompagnement des associations, au détriment des services publics, de la solidarité mais aussi de la qualité de la vie.

Concrètement, ce sont les emplois aidés, le RSA, les subventionnements, mais aussi l’entretien des infrastructures, qui sont menacés.

Élu de terrain, je ne peux me contraindre à accepter l’avenir que l’on nous propose.

Dans ce contexte, je veux aujourd’hui réaffirmer ma volonté de combattre les inégalités et ma disponibilité pour tenter de résoudre, à la mesure de mes moyens, les problèmes que vous rencontrez.

%d blogueurs aiment cette page :