cg62-2010

 

Tout au long de l’année, Alain Delannoy et le Conseil Général du

Pas-De-Calais s’engagent pour la défense de vos intérêts,

notamment par l’accompagnement financier des collectivités ou

le vote de motions.

SUBVENTIONS

À titre d’exemple, les plus récentes (du 7 juin 2010) font état de 630 000 €, accordés dans le cadre
  • de l’aménagement du réseau routier
  • du bassin de rétention à hauteur des RD 941 et 943, au profit de la commune de Fouquières-Les-Béthune.

 

MOTIONS

Les plus récentes sont relatives à
  • la défense d’une formation de qualité pour les enseignants,
  • aux difficultés rencontrées par les ASSAD,
  • au maintien de services publics de qualité,
  • au non remplacement des enseignants absents,
  • au système de santé des retraités mineurs,
  • ou encore au maintien de la retraite à 60 ans

entree-cg62

pasted image 209x1743

Des investissements pour tous

Lors de périodes de fortes précipitations, les habitants de la rue de Vaudricourt sont inquiets.

Certains subissent d’importantes inondations.

Depuis plusieurs mois, de grands chantiers ont été menés par Artois Comm. et la C.C.N.E., en particulier dans le cadre du Plan d’Aménagement  et de Prévention des Inondations de la Lys.

C’est ainsi qu’ont été créés une Zone d’Expansion de Crue et un bassin de rétention sur Fouquières-les-Béthune et Vaudricourt (¹), en complément de la réalisation d’un lit moyen à Vaudricourt (²).

Ces aménagements représentent près de 2,3 millions d’euros de travaux pour prévenir les inondations le long du Fossé d’Avesnes, pour lesquels des subventions ont été obtenues de l’État, de l’Agence de l’Eau, de la Région, du Conseil Général du Pas-de-Calais et du SYMSAGEL.

En sa qualité de Conseiller Général, Alain DELANNOY a eu l’occasion de suivre avec attention l’évolution de ce dossier important pour les riverains de la rue de Vaudricourt, à qui il a voulu exprimer son soutien.

(¹) Coût de l’opération :
■ 1 585 000 € d’études et travaux
■ 89 000 € d’acquisitions foncières.

(²) Coût de l’opération :
■ 525 000 € d’études et travaux
■ 85 000 € d’acquisitions foncières

%d blogueurs aiment cette page :